AccueilMobilitéQuel superbe look pour la Malaguti XAM électrique, avec le Rocket Mode

Quel superbe look pour la Malaguti XAM électrique, avec le Rocket Mode

La marque du groupe KSR présente sa première moto électrique, la Malaguti XAM, une moto de cross très séduisante, qui se veut très amusante.

Présentée sous forme de prototype au dernier salon de Milan, la Malaguti XAM voit enfin le jour. Elle est commercialisée en deux versions, la XAM L1e, le cyclomoteur immatriculé, et la XAM Offroad, la version cross country à puissance libre, pour rouler sur les circuits. Le modèle est fabriqué en Chine par Zhejiang Apollo Sports Technology Co.

Le Malaguti XAM L1e est un cyclomoteur de campagne limité à 45 km/h avec une puissance de 4,3 kWh – puissance de pointe – tandis que l’Offroad est de 11 kWh, soit une bonne puissance de 15 ch, équivalente à un moteur à essence de 125 cm3. En termes de poids, le cyclomoteur pèse 64 kg tandis que le Malaguti XAM Offroad s’arrête à 68 kg.


Le Malaguti XAM Offroad est la version piste, non enregistrable.


Les deux modèles sont exactement les mêmes, les seules différences étant les performances et l’installation des phares et rétroviseurs full LED obligatoires sur la version d’immatriculation. L’instrumentation et la présentation sont également différentes. La hauteur d’assise est de 860 mm et l’empattement de 1330 mm. En termes de concept, ce modèle est plus proche du célèbre Sur Ron Light Bee, par exemple, que de la Zero FXE, pour vous donner une idée.

La Malaguti XAM est la première moto électrique de l’entreprise, et elle est disponible en deux versions


La base est un châssis tubulaire en acier, avec des suspensions réglables en compression et en précharge, mais simples, avec une fourche inversée de 43/200 mm et un mono-amortisseur arrière sans biellette de 185 mm.

Photo du Malaguti XAM

Elle a fière allure…

Les roues sont à rayons de 19 et 18 pouces, et un frein à disque en pétale de 210 mm est monté sur chaque essieu avec des étriers à quatre pistons, tous issus du monde du VTT.

L’instrumentation du cyclomoteur est un écran LCD de type paysage, tandis que celle du cyclomoteur non immatriculé est un écran LCD circulaire plus petit. Les boutons de commande sont également différents entre les deux versions, avec des boutons dédiés à la sélection des modes de puissance disponibles.

 

Photo du Malaguti XAM

Voici le sélecteur de mode de la version L1e du cyclomoteur.

En ce qui concerne la puissance, trois modes sont disponibles, du plus silencieux au plus puissant : le mode Tortue, le mode Lapin et le mode Fusée. Il dispose également d’une marche arrière. Le mode Rocket est activé à l’aide d’un bouton poussoir situé sur les boutons de commande et dure 9 secondes. Bien entendu, en cas d’utilisation abusive, la batterie se décharge plus rapidement.

elle est disponible dans une version qui peut être immatriculée comme cyclomoteur, et dans une version piste de 15 ch.


Le mode Tortue s’active automatiquement lorsque la charge de la batterie atteint 20 %, après quoi les modes Lapin et Fusée cessent de fonctionner, et la vitesse maximale est limitée à 25 km/h.

Photo du Malaguti XAM

Le système de freinage est issu du monde du VTT.

Quant au moteur électrique, il est refroidi à l’air et ancré au cadre, près de la zone de l’axe du bras oscillant, et dispose d’une transmission par chaîne ; il est alimenté par une batterie LG amovible – située dans la zone sous le faux réservoir et la selle – de 2,6 kWh qui peut être chargée à 100 % en trois heures avec un chargeur externe.

L’autonomie homologuée du cyclomoteur est de 83 kilomètres, tandis que la version non homologuée est censée offrir deux heures d’utilisation sur circuit, avec une vitesse maximale de 83 km/h.

Les Malaguti XAM L1e et XAM Offroad sont désormais disponibles au prix de 5 499 € et 5 299 € respectivement. Deux nouvelles options pour la mobilité électrique sur deux roues.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Top Infos

Coups de cœur