AccueilMobilitéLe premier scooter électrique de Hamamatsu, le Suzuki e-Let's, est né bien...

Le premier scooter électrique de Hamamatsu, le Suzuki e-Let’s, est né bien plus tôt qu’on ne le pense

Le scooter électrique Suzuki e-Let’s a été un pionnier, puisque la marque au grand S a lancé son premier scooter électrique sur le marché japonais il y a déjà un certain temps.

L’histoire des premiers scooters électriques de la marque Hamamatsu remonte à une dizaine d’années, et la mobilité électrique a commencé plus tôt qu’on ne le pense.

On se souvient qu’il y avait des prototypes intéressants qui n’ont jamais vu le jour, comme le scooter à hydrogène Suzuki Burgman, un peu dommage, ou l’exotique et surprenant scooter à hydrogène Suzuki Crosscage, qui est bien antérieur.

Le Crosscage est alimenté à l’hydrogène pour produire de l’électricité.

Outre ces prototypes, la grande marque S a commercialisé un scooter électrique il y a longtemps, et en 2012 le Suzuki e-Let’s a été mis en vente au Japon, dérivé de son homonyme Let’s 4 Basket à moteur thermique.

Suzuki mène des recherches sur les scooters et les motos électriques depuis plus d’une décennie et demie, comme le montre ce scooter électrique Suzuki e-Let’s. Il utilise exactement la même base, mais avec un moteur à combustion.

Il utilise exactement la même base, mais s’adapte à son nouveau rôle électrique, une tâche qui semble être une transformation simple mais qui a nécessité une bonne dose d’ingénierie.

Le moteur électrique a été placé dans le moyeu de la roue arrière, une solution encore utilisée aujourd’hui et assez courante, idéale pour résoudre les problèmes d’espace.

Photo du scooter électrique Suzuki E-Lets

Il était alimenté par une batterie lithium-ion amovible, gérée par une unité de gestion de la batterie (Battery Management Unit -BMU). Elle se rechargeait à 100 % en 4 heures.

À l’époque, les performances laissaient à désirer et l’on se contentait d’une très faible autonomie de 30 km, oui, à une vitesse moyenne encore plus glaciale de 30 km/h… L’autonomie des motos et scooters électriques laissait à l’époque à désirer.

Comme vous pouvez le constater, dix ans plus tard, les performances ont presque doublé par rapport aux performances actuelles d’un cyclomoteur électrique, ce qui signifie que dans une décennie, nous bénéficierons probablement de performances deux fois supérieures à celles des scooters électriques d’aujourd’hui.

Photo de la Suzuki e-Burgman
Le nouveau scooter électrique de Suzuki est basé sur le Burgman 125 Street à essence.


D’ailleurs, le nouveau scooter électrique de Suzuki, le e-Burgman, améliore déjà ces chiffres, évidemment…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Top Infos

Coups de cœur