Biographie

Le temps d’une Prune.

Se retrouver à écouter la musique de la Prune n’est pas un fruit du hasard. Une rondeur de n’importe quelle couleur qui se déguste à toute heure sans être trop dégoulinante et qui s’accompagne facilement d’un éventail large de petites gourmandises.

La musique de la Prune transpire des grosses gouttes de musique française dans la manière d’interpréter mais aussi dans l’imagerie des textes raffinés sans jamais être idéaliste. Le fruit s’est aussi nourrit de son isolation dans une cave lugubre de Memphis qui appartenait à une ex-gloire de la funk. Le mélange peut paraître détonnant, mais il ne cherche pas la provocation, la Prune est simplement mise en rayon à la disposition des oreilles timides dans une épicerie de province qui assure le service jusqu’à des heures non raisonnable.

Ici trône les posters des gloires des années 90, on préfère le poing d’Alex Kidd au pouce levé de Mickey Mouse, on assume l’idée de faire danser la première Dame sur du Pimp C.

On revendique les après-midi crapuleuses avec Virginie Caprice. Mais on résiste aussi aux vents meurtriers de la Ryder Cup, avec la dévotion de Tony Danza.

lancolie juste qui entrecroise la balade champêtre dominicale. La prune chante ton dîner remarquable avec l’egotrip d’un sommelier mais aussi la perte de direction des hommes dans un monde feutré par le Labello d’une ex-conquête.

Les étapes de maturation d’un bon cru sont méticuleusement soumises au temps. Cet indice suprême ne prévient pas avant de définir les trajectoires, fracasser ou embellir les êtres. Le temps joue pour la Prune, et la Prune se joue du temps. La musique estampillée Prune se déguste parfois encore mieux loin des contraintes temporelles des promotions. Les 3 projets : La Prune + Reine Claude + Eau De Vie ne s’écoutent pas comme une vulgaire playlist. La musique de la Prune se picore, se découvre avec insouciance.

Bien entendu c’est par n’importe quel ordre de projets et par n’importe quel morceau que la porte de l’épicerie s’ouvre.

La prune est une mentalité. Pas de volonté de changer le monde mais plutôt d’en faire la meilleure dégustation. Le ton est parfois naïf/rigolard/bon vivant, mais cette ambiance ne dure jamais car les morceaux baignent dans un océan de lucidité. Celles d’artistes qui dévoilent leurs univers sans chichis en direct d’une épicerie mal rangée, mais tellement généreuse.

La Prune avance à la force de 3 artistes dans un rapport créatif quasi agricole. Une ambiance en remplace une autre et au fur et à mesure des projets, on entre dans un univers qui s’inscrit dans une logique de défi innocent lancé au temps. Pas d’ambition précise : une âme ni modeste ni exubérante, juste un zeste de citron vert fait maison pour les aigreurs du quotidien.

Streaming

Envie de donner ton avis ?

Envie de donner ton avis sur La Prune ?

Discographie